Mobilités du futur en Île-de-France

Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région d'Île-de-France

Transports

juillet 2018

Les Franciliens vivent depuis des mois au rythme de grands chantiers : des gares sortent de terre et les routes sont réaménagées. Ils sont clairement entrés dans une phase difficile, mais ô combien indispensable pour accompagner l’augmentation grandissante du nombre de déplacements et assurer une révolution des mobilités sans pareil depuis la création des RER, il y a quarante ans. L’objectif de la Région Île-de-France est d’investir massivement dans les transports pour faire de l’Île-de-France une région écologique qui respire, une région de la qualité de vie et une région également sur la plus haute marche dans la compétition économique internationale. Sans système de déplacements fiable, intelligent, novateur et écologique, l’activité économique et les emplois risquent d’aller ailleurs.

La densité des réseaux, leur saturation et leur vétusté, l’envergure du territoire imposent d’être imaginatifs et entreprenants. L’Île-de-France n’est pas Shanghai ou Dubaï, où l’on bâtit à partir de rien ou presque. Ici, on avance souvent en terrain habité et sous la pression. Et il nous faut aussi résorber les fractures territoriales et faciliter les déplacements entre banlieues en n’oubliant pas que l’Île-de-France ne se résume pas à sa zone dense. Ces dernières années, le big-bang digital et la prise de conscience environnementale ont modifié le rythme de vie des Franciliens, leur façon de travailler, de consommer, de se déplacer. Les défis à relever sont immenses et imposent d’agir pour assurer la mutation de nos réseaux de transport existant et prendre la vague des nouvelles innovations qu’il faut pouvoir accompagner et non subir.

À ces défis s’ajoute cette part de rêve inhérente aux réflexions sur les nouveaux véhicules du futur : de Léonard de Vinci à Elon Musk, les génies ont toujours cherché à inventer de « drôles de machines » pour se déplacer. Et le rêve devient parfois réalité plus vite qu’on ne le croit.

Il faut dès aujourd’hui organiser la mobilité de demain : les navettes autonomes seront-elles généralisées ? Les voitures électriques seront-elles la norme ? À quoi ressemblera l’espace public ? Les avancées technologiques permettront-elles d’organiser une logistique urbaine de proximité plus efficace et des livraisons moins gourmandes en kilomètres ?

Année de parution : 2018

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Quelle place pour les loisirs dans les espaces commerciaux franciliens ?

    Retailtainment, funshopping, espaces commerciaux récréatifs, autant de terminologies qui traduisent une volonté de réunir en un même lieu loisirs et commerce. Cette aspiration, qui n’est pas […]

    En savoir plus...
  • Pôles d’échanges multimodaux sur voies rapides

    L’automobile reste un mode de déplacement majeur pour les Franciliens avec plus de 15,5 millions de déplacements quotidiens, soit près de 38 % des déplacements. […]

    En savoir plus...
  • Atlas culturel de la grande couronne

    Cet atlas est un outil à l’usage des élus et des acteurs de la culture et du tourisme. Il propose une vision globale et transversale […]

    En savoir plus...