Comment le Mos vous aide à comprendre votre territoire

À l’occasion de la sortie des premiers résultats du Mode d’occupation du sol (Mos) 2017, des acteurs de l’aménagement se sont exprimés sur leurs usages de cet outil pour analyser, décider et planifier les projets d’aménagement et de développement. Ces témoignages ont été l’occasion d’illustrer la diversité des utilisations du Mos : suivi de la consommation foncière, élaboration de schémas de cohérence territoriale (scot), évaluation de politiques publiques et de documents d’urbanisme, appréhension des besoins en équipements et en transports, etc.

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Les conditions d’un retour des activités productives dans les métropoles

    La ré-industrialisation est, depuis une dizaine d’années, au cœur de la stratégie de l’union européenne et de celle de la France. Pourtant, les activités productives, […]

    En savoir plus...
  • Plans climat : où en sont les collectivités franciliennes ?

    Activités économiques, démographie, pression foncière, flux de mobilité…, le territoire francilien contribue fortement aux consommations énergétiques et aux émissions de gaz à effet de serre […]

    En savoir plus...
  • La fiscalité de l’urbanisme : un levier pour le ZAN ?

    Parmi les réflexions pour atteindre l’objectif « zéro artificialisation nette », la piste de la fiscalité est régulièrement évoquée, notamment celle de l’urbanisme, compte tenu […]

    En savoir plus...