Covid-19, stratégie d’isolement

L'Institut Paris Region

Emploi – formation – éducation, Santé

mars 2021

À travers dix questions, cette note répond aux interrogations sur la mesure de l’isolement des personnes infectées par le Sars-CoV-2. Les objectifs sont notamment de faire un point sur la stratégie nationale de l’isolement, de décrire les moyens mis en place pour assurer l’observance de cette mesure mais également sur les conséquences psycho socio-économiques de l’isolement. Cette note compare également certains points de la stratégie française à celles mises en place dans d’autres pays d’Europe, tels que la durée d’isolement, le moyen de contrôle de la mesure, etc.

L’isolement concerne les personnes qui présentent des symptômes de la Covid-19 et/ou qui ont été testées positives au Sars-CoV‑2 ; Plusieurs preuves scientifiques suggèrent que l’isolement des personnes infectées et la mise en quarantaine de cas contacts réduisent le nombre de personnes infectées et le nombre de décès ; En France, la stratégie nationale est « tester, alerter, protéger », la stratégie d’isolement s’organise essentiellement en fonction de la positivité des tests et de la présence des symptômes ;  L’isolement est de 7 jours à partir du jour du début des symptômes pour les cas confirmés (sans attendre les résultats du test), à partir du jour du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques, et enfin à partir du jour du contact avec un cas confirmé pour les personnes contact, suivi d’un test diagnostic réalisé au 7e jour d’isolement ; Avec l’arrivée des variants, la durée d’isolement des personnes contaminées a été allongée à 10 jours. Un second test négatif est désormais obligatoire pour sortir de l’isolement. Si ce test se révèle à nouveau positif, il faudra observer 7 jours d’isolement supplémentaires ; Face à la menace des nouveaux variants plus contagieux, la France durcit les restrictions d’accès à son territoire. En effet, à compter du 18 janvier 2021, « toute entrée en France et toute sortie du territoire à destination ou en provenance d’un pays extérieur à l’UE, sont interdites sauf motifs impérieux », cela concerne également les territoires ultramarins. De même, toute personne venant d’un pays de l’Union Européenne devra justifier d’un test négatif, réalisé 72 heures avant.

Année de parution : 2021

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Observation des ressources en Île-de-France. Mission de préfiguration 2019-2021 Tome 1. Proposition d’une méthodologie

    La présente étude porte sur une proposition méthodologique d’observation des ressources en Île-de-France. N’existant pas à ce jour de méthodologie nationale pour la création d’observatoires […]

    En savoir plus...
  • Potentiel de l’activité touristique dans les intercommunalités de l’Essonne

    Territoire doté d’un patrimoine culturel et naturel souvent méconnu, l’Essonne possède pourtant de nombreux atouts pour développer son attractivité touristique. Situé au sud de Paris, […]

    En savoir plus...
  • Le Parc des Hauteurs : laboratoire de la transition écologique ?

    Le projet de Parc des Hauteurs est un dessein géographique : révéler les potentialités paysagères du plateau de Romainville, qui émerge telle une île dans l’Est […]

    En savoir plus...