E-Santé. Décryptage des pratiques et des enjeux

L'Institut Paris Region

Santé

juin 2019

En Île-de-France, il existe différents projets phares d’e-santé, visant, en particulier, à renforcer la coordination entre les professionnels des institutions de santé et du champ médico-social et les patients et leurs aidants. Les essais de définition de l’e-santé montrent que persistent des décalages entre l’e-santé « outil » (produit), mis en avant par les acteurs économiques et l’e-santé « pratique de soins » (service), promue par la puissance publique.
Parmi les résultats marquants : • L’e-santé est un champ en construction pour lequel la France considère avoir accumulé du retard. L’année 2018 a été marquée par une volonté de l’État de se doter de structures organisationnelles et réglementaires. • Certaines pratiques d’e-santé (télémédecine ou santé mobile) ont fait la preuve d’un service médical rendu (cas du diabète, des pathologies cardio-vasculaires, de la cancérologie ou de la santé mentale, en particulier). • Une étude commanditée par le ministère de la Santé en 2017 permet d’identifier des décalages entre les attentes des citoyens et les ambitions de déploiement de l’e-santé. • L’existence d’une fracture numérique touchant les plus âgés, les moins diplômés et les personnes les plus désavantagées socio économiquement est un enjeu clé à prendre en compte. • Les enjeux à venir concernent aussi bien le système de santé (accompagnement des organisations, équité dans le déploiement des dispositifs, recherche évaluative, protection des données) que le patient bénéficiaire du dispositif d’e-santé (autonomie, respect de la vie privée, consentement) et les professionnels de santé (valeur ajoutée perçue, appropriation, relation soignant-soigné).

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Décryptage de 70 ans d’occupation du sol en Île-de-France

    24Réalisé à partir de photographies aériennes argentiques en noir et blanc de l’IGN, le Mos de 1949 apporte des éclairages précieux sur les différentes mutations […]

    En savoir plus...
  • Zéro artificialisation nette, un défi sans précédent

    02L’étalement urbain est une préoccupation croissante depuis plus de cinquante ans en France. Face aux préjudices sociaux, économiques et écologiques qui en découlent, le gouvernement […]

    En savoir plus...
  • Les quartiers culturels et créatifs, leviers de redynamisation territoriale

    Le foisonnement mondial des quartiers culturels et créatifs témoigne des aspirations des villes : renforcer leur rayonnement et leur singularité grâce à des quartiers créatifs […]

    En savoir plus...