LA « COMPENSATION ECOLOGIQUE PAR L’OFFRE », UNE NOUVELLE EXPÉRIMENTATION AU SERVICE DE LA BIODIVERSITÉ

Agence d'Urbanisme de l'aire toulonnaise et du Var

Environnement – paysage

novembre 2018

Introduite par la loi biodiversité du 9 août 2016, la nouvelle forme de compensation écologique, dite « par l’offre », suscite un vif débat dans le domaine de l’aménagement des territoires.

Le principe : un opérateur restaure en amont un milieu naturel, puis vend au maître d’ouvrage des parcelles de ce site, garantissant un gain de biodiversité équivalent à ce qui a été détruit.

Journalistes, experts, collectivités s’emparent de la question : application de la doctrine pollueur-payeur à la biodiversité ou mise à prix de l’environnement ?

La compensation n’est pourtant que la troisième et ultime étape d’une séquence Eviter-Réduire-Compenser (ERC) pas toujours très bien perçue, datant d’il y a plus de 40 ans.

Consulter la publication sur le site de l’audat.var : La compensation écologique

Autres publications de l'agence

  • LE COVOITURAGE DANS LE VAR : UN ENGOUEMENT NOUVEAU ET UN POTENTIEL MAJEUR

    Avec 75% des parkings des échangeurs autoroutiers du Var saturés quotidiennement par le covoiturage et un taux d’occupation moyen des aires de covoiturage dépassant les […]

    En savoir plus...
  • L’ILOT URBAIN, L’ÉCHELLE PERTINENTE DE LA VILLE DURABLE

    Penser l’ilot aujourd’hui. L’ilot urbain représente la brique élémentaire de la ville au sein de laquelle peuvent être pris en compte les enjeux du développement […]

    En savoir plus...
  • UNE GREFFE VILLAGEOISE RÉUSSIE POUR CONFORTER L’ATTRACTIVITÉ DU CENTRE

    Présentation des clés de réussite d’une extension de centre villageois, à travers des exemples varois. A consulter sur le site de l’audat.var : www.audat.org

    En savoir plus...