L’amélioration de la qualité de l’air en lien avec la baisse du trafic routier – Contribution sur la situation à Paris

Atelier parisien d'urbanisme

Circulation, Environnement – paysage, Santé, Transports

septembre 2019

La qualité de l’air s’améliore à Paris et dans le cœur de l’agglomération parisienne mais les niveaux de dioxyde d’azote et de particules PM10 restent préoccupants et au-dessus de valeurs limites annuelles nécessitant la poursuite d’actions dans tous les secteurs d’activité. A Paris en particulier, le trafic routier reste le secteur clé d’action, en contribuant aux deux tiers des émissions de NOx et à un tiers des émissions des PM10.

 

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Les derniers chiffres du logement social à Paris

    Les principaux chiffres sur le logement social à Paris en 2018 : le nombre de logements sociaux, le développement du parc depuis 2001 (application de […]

    En savoir plus...
  • Règlement local de la publicité – Diagnostic préalable à la révision

    Bilan des dispositifs publicitaires et enjeux architecturaux et paysagers sur le territoire parisien. La Ville de Paris a lancé une procédure de révision de son […]

    En savoir plus...
  • 1,45 millions d’habitants dans les quartiers de gare du Grand Paris Express

    Au moment où le Grand Paris Express (GPE) se construit, les 68 quartiers des futures gares connaissent de profondes mutations. De nombreux projets urbains sont […]

    En savoir plus...