L’animation nocturne des villes, un potentiel à conforter

L'Institut Paris Region

Économie, Sciences humaines

mai 2019

L’importance des activités de la nuit témoigne de l’intensité de la vie culturelle, festive et de loisirs de la région-capitale. Ces usages nocturnes sont pratiqués autant par les Parisiens, les Franciliens, que par les touristes. La nuit constitue ainsi un levier méconnu du développement culturel, économique et touristique, que les territoires doivent encore s’approprier pour favoriser l’essor de la filière.

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Décryptage de 70 ans d’occupation du sol en Île-de-France

    24Réalisé à partir de photographies aériennes argentiques en noir et blanc de l’IGN, le Mos de 1949 apporte des éclairages précieux sur les différentes mutations […]

    En savoir plus...
  • Zéro artificialisation nette, un défi sans précédent

    02L’étalement urbain est une préoccupation croissante depuis plus de cinquante ans en France. Face aux préjudices sociaux, économiques et écologiques qui en découlent, le gouvernement […]

    En savoir plus...
  • Les quartiers culturels et créatifs, leviers de redynamisation territoriale

    Le foisonnement mondial des quartiers culturels et créatifs témoigne des aspirations des villes : renforcer leur rayonnement et leur singularité grâce à des quartiers créatifs […]

    En savoir plus...