Le PAIT : un projet alimentaire interterritorial pour notre région alpine

Agence d'Urbanisme de la Région Grenobloise

alimentation

juin 2020

Dix partenaires publics, collectivités territoriales et parcs naturels régionaux, se sont alliés pour proposer une candidature alpine au dispositif national de reconnaissance des projets alimentaires territoriaux. Cette candidature s’appuie sur une coopération engagée de longue date dans le cadre d’un partenariat autour de l’agriculture et de l’alimentation.

Elle témoigne de la volonté politique de traiter la question de l’alimentation à une échelle interterritoriale : c’est l’échelle de gouvernance propice à la structuration d’un système alimentaire cohérent et à la hauteur des multiples enjeux qu’il représente. L’assemblage des périmètres administratifs des différents partenaires dessine les contours d’un vaste territoire de montagnes et de vallées, riche d’une grande diversité agricole. Il s’étend sur plus de 100 km du Nord au Sud et accueille en son centre, le vaste bassin de vie grenoblois très contraint physiquement. Ce dernier, peuplé et dynamique, exerce une pression foncière importante. Il constitue en revanche un lieu de consommation majeur pour les productions agricoles locales.

Conscients de l’importance des enjeux et de l’urgence à agir, les élus font de la lutte contre la pression foncière et la reterritorialisation du système alimentaire une priorité pour leurs territoires alpins, encore plus sensibles que d’autres au changement climatique. De l’accompagnement de l’agriculture à l’émergence de la problématique alimentaire, une histoire et une construction locales se sont progressivement mises en place dès les années 1980. Progressivement, les socioprofessionnels, le monde associatif et les citoyens ont rejoint la gouvernance de la démarche. Une plus grande transversalité des thématiques traitées, à travers un PAiT, constituerait à la fois l’aboutissement de réflexions historiques et le point de départ d’actions d’avenir ambitieuses, structurées et partagées, au service d’un « bien commun territorial » affranchi des limites administratives.

 

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Un territoire en mouvement : les mobilités dans la région grenobloise

    Territoire de passage, territoire en mouvement, territoire dynamique : il y a quelque chose de l’identité grenobloise dans cette thématique des mobilités. La culture du […]

    En savoir plus...
  • Economie Emploi. Cahier thématique OBS’Y, 2019

    Dix ans après, les effets de la crise de 2008 sont-ils toujours visibles et sensibles sur le territoire grenoblois ? La réponse ne pouvant être […]

    En savoir plus...
  • La région grenobloise : un système économique singulier

    Comprendre la formation, la captation et la circulation des richesses entre les territoires est fondamental pour mieux appréhender les enjeux territoriaux de compétitivité mais aussi, […]

    En savoir plus...