Les communes franciliennes s’engagent pour le « zéro pesticides »

L'Institut Paris Region

Cadre juridique, Environnement – paysage

juillet 2019

Depuis le 1er janvier 2017, les gestionnaires publics ont l’interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires issus de la chimie de synthèse pour l’entretien des voiries (sauf raisons de sécurité), espaces verts, forêts et promenades accessibles ou ouverts au public. Plus de deux ans après l’application de la loi, l’indicateur publié par l’ARB îdF permet d’évaluer ses effets. Les communes franciliennes ont-elles franchi le pas du « zéro pesticides total » ? Certaines vont-elles plus loin même que le législateur ?

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Zéro artificialisation nette, un défi sans précédent

    02L’étalement urbain est une préoccupation croissante depuis plus de cinquante ans en France. Face aux préjudices sociaux, économiques et écologiques qui en découlent, le gouvernement […]

    En savoir plus...
  • Les quartiers culturels et créatifs, leviers de redynamisation territoriale

    Le foisonnement mondial des quartiers culturels et créatifs témoigne des aspirations des villes : renforcer leur rayonnement et leur singularité grâce à des quartiers créatifs […]

    En savoir plus...
  • Les tissus urbains franciliens

    24La base des TUF (tissus urbains franciliens) est un nouveau référentiel des formes bâties en Île-de-France. Constituée à partir d’un croisement automatique de plusieurs couches […]

    En savoir plus...