Les ménages de Rennes Métropole potentiellement les plus « vulnérables » en période de confinement

Agence d'Urbanisme et de Développement Intercommunal de l'Agglomération Rennaise

Habitat – logement, Sciences humaines

juin 2020

Suite aux règles strictes de confinement mises en place le 17 mars 2020 face au Covid-19, certains habitants de Rennes Métropole, de par leur âge, le type de ménage auquel ils appartiennent et leur condition de logement ont vu leur qualité de vie au quotidien potentiellement fortement impactée. Cette note cible en particulier les personnes âgées de 75 ans et plus, les ménages qui habitent en appartement ou en logement sur-occupé, les personnes vivant seules ainsi que les enfants de moins de 16 ans.

Année de parution : 2020

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • L’écosystème construire et accueillir : Principaux éléments de diagnostic

    L’écosystème « Construire et Accueillir » compte plus de 50 000 emplois salariés et 31 000 établissements en 2018, et c’est l’un des plus importants de l’Ille-et-Vilaine. […]

    En savoir plus...
  • VigiÉco n°17 – Décrochage de l’économie rennaise suite au confinement

    La phase de confinement pour endiguer la prolifération de la Covid-19 a fait chuter l’économie rennaise à un niveau jamais connu en temps de paix. […]

    En savoir plus...
  • Premiers éléments – Impacts économiques de la crise du COVID-19 sur Rennes Métropole & l’Ille-et-Vilaine

    L’Audiar a mené une première estimation début mai 2020 des effets économiques de la crise Covid-19 sur Rennes Métropole et l’Ille-et-Vilaine à partir des informations […]

    En savoir plus...