Les navetteurs, trait d’union quotidien entre les espaces ruraux et urbains. Un lien resserré en priorité avec les territoires ruraux offrant la plus large palette d’équipements et de services mais indépendamment du dynamisme économique des pôles urbains

SCALEN Agence de développement des territoires Nancy sud Lorraine

Économie, Transports

novembre 2017

Pour les territoires ruraux, de surcroît dans une région en déclin démographique au cours des dernières années, la question de l’évolution de la population est essentielle. Elle détermine les dotations financière aux communes. Elle permet le maintien ou non, au mieux l’octroi d’équipements publics, gages d’attractivité pour de nouveaux résidents ou pour d’autres déjà installés de demeurer là. Elle conditionne l’activité économique du secteur privé à travers la présence de commerces, d’artisans et de services de proximité.

Quelles sont les conditions en amont permettant une stabilisation, voire une croissance de la population en milieu rural ? L’une d’elles, essentielle même si elle ne saurait à elle seule résumer la question, tient à la disponibilité d’une offre de travail pour les personnes demeurant dans les campagnes. Certes, l’offre peut être locale mais elle est fortement concentrée dans les villes. L’emploi est par ailleurs plus dynamique en moyenne dans les grandes agglomérations que dans les « petits » territoires. La relation entre l' »urbain » et le « rural », objet de cette étude, sera donc abordée sous l’angle des mobilités entre le domicile rural et le lieu de travail urbain, qui présentent en outre le précieux avantage d’être aisément mesurables. Ce lien s’est-il renforcé dans le Grand Est ? A-t-il contribué au développement de la population rurale dans la région ? En d’autres termes, l’évolution de l’emploi dans les pôles urbains a-t-elle profité aux territoires ruraux ? Cette étude s’efforce de répondre à ces questions.

Elle précise tout d’abord comment définir un territoire rural et présente les principales caractéristiques démographiques et économiques de l’espace formé par ces territoires. Puis elle analyse l’influence des pôles urbains sur un tel espace à partir de leurs aires d’influence déterminée par les mobilités domicile-travail. Enfin, pour mieux cerner les liens entre un territoire rural et les pôles urbains où travaillent ces actifs, ce sont directement les flux qui sont étudiés afin de déceler et mesurer les facteurs à l’origine de leur évolution, qu’ils relèvent de l’économie, des infrastructures, des services ou du cadre de vie.

> consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Les Cahiers de Scalen n°38. Veille juridique. Habitat – Immobilier. L’organisme de foncier solidaire (OFS) et le bail réel solidaire (BRS). Deux nouveaux dispositifs pour dynamiser l’accession abordable à la propriété

    L’acquisition du logement reste la priorité de nombreux ménages pour concrétiser un projet de vie et se constituer un capital sur le long terme. Ce […]

    En savoir plus...
  • Les Cahiers de Scalen n°37. Habitat. Le marché du logement neuf dans le bassin de vie nancéien

    Si les promoteurs avaient ajusté à la baisse leurs demandes de permis de construire en 2015 compte tenu du volume important de logements autorisés mais […]

    En savoir plus...
  • Rapport d’activités 2016. Activités 2016. Perspectives 2017.

    Découvrez l’Aduan, son équipe, ses missions et ses productions à travers le rapport d’activités « activités 2015, perspectives 2016 » > consulter en ligne

    En savoir plus...