Les tensions sur l’immobilier freinent les déménagements en Ile-de-France

Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région d'Île-de-France

Habitat – logement, Sciences humaines

février 2018

En Île-de-France, la jeunesse de la population et l’importance du parc locatif, composé en grande partie de petits logements, devraient favoriser les mobilités résidentielles. Pourtant, changer de logement y est plus difficile qu’en province pour les locataires. En cause, la relative faiblesse du niveau de la construction durant la période 2006-2013 et le coût du logement qui freinent les mobilités résidentielles des ménages franciliens.

Année de parution : 2018

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • La culture, vecteur du développement de la Vallée de Seine

    Avec plus de 11 millions d’habitants, la Vallée de Seine est un écosystème puissant et reconnu pour ses domaines d’excellence logistique, industriel et touristique. Sa […]

    En savoir plus...
  • Versailles-Saclay : bassin d’emploi de la R et D des industries du futur

    Pôle majeur de la recherche et développement-innovation en France, le bassin d’emploi Versailles-Saclay (bevs) est particulièrement présent dans plusieurs secteurs à haute valeur ajoutée : […]

    En savoir plus...
  • Vers des places aéroportuaires durables

    Dans un contexte de mondialisation croissante des échanges, d’intensification des flux internationaux de marchandises et de personnes, et de hausse globale du trafic aérien qui […]

    En savoir plus...