Les tensions sur l’immobilier freinent les déménagements en Ile-de-France

Institut d'aménagement et d'urbanisme de la région d'Île-de-France

Habitat – logement, Sciences humaines

février 2018

En Île-de-France, la jeunesse de la population et l’importance du parc locatif, composé en grande partie de petits logements, devraient favoriser les mobilités résidentielles. Pourtant, changer de logement y est plus difficile qu’en province pour les locataires. En cause, la relative faiblesse du niveau de la construction durant la période 2006-2013 et le coût du logement qui freinent les mobilités résidentielles des ménages franciliens.

Année de parution : 2018

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Le logement locatif intermédiaire s’installe dans le paysage francilien

    Le logement intermédiaire destiné aux classes moyennes s’est enrichi d’un nouveau produit réservé aux marchés immobiliers tendus suite à l’ordonnance de 2014. L’enjeu est important […]

    En savoir plus...
  • Une vision partagée de l’économie et de l’emploi

    Le bassin d’emploi du Grand Roissy-Le Bourget joue un rôle clé dans l’économie francilienne et française. Grâce à la présence conjuguée du deuxième aéroport européen […]

    En savoir plus...
  • Chiffres-clés Grand Roissy-Le Bourget

    Territoire d’échanges, le Grand Roissy-Le Bourget affirme son identité à travers une série de chiffres-clés de dimension mondiale, comme l’illustre ce document, édité par Hubstart […]

    En savoir plus...