Lost in transition

La 40e Rencontre des agences d’urbanisme, organisée cette année en Ile-de-France par la Fnau et par L’Institut Paris Region (ex-IAU), s’intitulait « Lost in Transition », en clin d’oeil au film de Sofia Coppola, Lost in Translation, qui peignait le désarroi d’un acteur américain perdu dans la postmodernité d’une tour-hôtel de Tokyo. Dans un futur proche, un historien se penchera sur la multiplication des usages du mot « transition » à la fin des vingt premières années du xxie siècle et expliquera le pourquoi de ce recours à un vocable aussi neutre pour désigner des transformations et des ruptures parfois violentes, souvent peu visibles, certaines subies, d’autres pilotées par les politiques publiques nationales et locales quand d’autres encore sont seulement souhaitables : transition numérique, transition des mobilités, transition alimentaire, transition démocratique, transition énergétique, transition écologique…

consulter en ligne