Migrations résidentielles dans les quartiers de la politique de la ville de la MGP

Atelier parisien d'urbanisme

Sciences humaines

juillet 2019

Des arrivants plus pauvres que les partants. La Métropole du Grand Paris compte 158 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Entre 2015 et 2016, un habitant sur dix résidant dans ces quartiers a changé de logement. La forte présence de logements sociaux atténue la mobilité résidentielle dans ces quartiers même si les opérations de rénovation urbaine contribuent mécaniquement à la favoriser

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Usages et attentes des visiteurs dans les bois de Boulogne et de Vincennes – Analyse des résultats de l’enquête été 2019 de la Ville de Paris

    Une première contribution aux réflexions en cours sur l’évolution des bois de Boulogne et de Vincennes.

    En savoir plus...
  • Mutations dans les quartiers de gare du Grand Paris Express – 35 gares mises en service d’ici 2025

    186 projets urbains sont engagés dans les 35 quartiers du Grand Paris Express entourant les gares à livrer d’ici 2025 (couvrant 28 % de la superficie […]

    En savoir plus...
  • Les enjeux de l’habitat – Portrait du territoire Paris Terres d’Envol

    Démographie, logements, logements sociaux, dynamique de construction, grands projets… un portrait synthétique pour faire ressortir les principaux enjeux en matière d’habitat du territoire.

    En savoir plus...