Migrations résidentielles dans les quartiers de la politique de la ville de la MGP

Atelier parisien d'urbanisme

Sciences humaines

juillet 2019

Des arrivants plus pauvres que les partants. La Métropole du Grand Paris compte 158 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Entre 2015 et 2016, un habitant sur dix résidant dans ces quartiers a changé de logement. La forte présence de logements sociaux atténue la mobilité résidentielle dans ces quartiers même si les opérations de rénovation urbaine contribuent mécaniquement à la favoriser

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Les derniers chiffres du logement social à Paris

    Les principaux chiffres sur le logement social à Paris en 2018 : le nombre de logements sociaux, le développement du parc depuis 2001 (application de […]

    En savoir plus...
  • Règlement local de la publicité – Diagnostic préalable à la révision

    Bilan des dispositifs publicitaires et enjeux architecturaux et paysagers sur le territoire parisien. La Ville de Paris a lancé une procédure de révision de son […]

    En savoir plus...
  • 1,45 millions d’habitants dans les quartiers de gare du Grand Paris Express

    Au moment où le Grand Paris Express (GPE) se construit, les 68 quartiers des futures gares connaissent de profondes mutations. De nombreux projets urbains sont […]

    En savoir plus...