Paris « Lutetia » par Mérian

L'Institut Paris Region

Aménagement du territoire

août 2019

Il s’agit du premier plan moderne de la ville de Paris. Il n’est pas orienté nord-sud, mais est-ouest. C’est encore un « portrait de ville » et les maisons y figurent en élévation. Les voies sont bien marquées, avec notamment le grand axe nord-sud – rive droite et rive gauche – et celui de la rue Saint-Denis seulement sur la rive droite. Datant du début du 17e siècle, y figurent les aménagements créés par Henri IV, le premier roi urbaniste : le pont neuf (le premier pont sans construction dessus) avec la rue Dauphine qui le prolonge, la place Royale – actuelle place des Vosges – et la place Dauphine. Comme le titre l’indique « Lutetia (…) caput regni Franciæ », Paris est devenu la capitale de la France. Devant l’Arsenal, on note le mail planté, le premier espace vert public. Mais a contrario, c’est encore un Paris fortifié avec les portes bien visibles et la Bastille. La présence de la « campagne » est encore bien affirmée : villages (Vincennes, Charenton…), moulins à vent, arbres, cultures dans des espaces qui seront intégrés ensuite dans le Paris des Fermiers Généraux. Ce plan est aussi utile pour voir le rapport de la ville à la Seine : nombreuses embarcations, ports urbains, îles chantiers permettant le stockage des marchandises lourdes venant de l’amont, et fossés défensifs en eau.
À noter que ce plan est légendé ce qui permet de s’y retrouver. Par sa qualité, c’est un document précieux qui a été maintes fois édité dans des versions diverses.
DATE : 1618 ÉCHELLE :  IMPRESSION : formats A1 / A0, sépia Pour obtenir cette carte, veuillez nous contacter.

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Énergies renouvelables : panorama francilien

    La stratégie francilienne pour la massification des énergies renouvelables et de récupération porte une vision ambitieuse pour la région avec un objectif de neutralité carbone d’ici 2050. Accompagnant un effort […]

    En savoir plus...
  • Les industries agroalimentaires en Île-de-France

    « L’agriculture, l’agroalimentaire et la nutrition, la sylviculture » constituent l’une des sept filières stratégiques identifiée par la Région Île-de-France dans sa Stratégie pour la […]

    En savoir plus...
  • Sentiment d’insécurité dans les transports collectifs franciliens

    Les transports collectifs d’Île-de-France comptabilisent en moyenne 9,4 millions de trajets quotidiens ce qui les situe à la troisième place des modes de déplacement les […]

    En savoir plus...