Planification alimentaire : enjeux et initiatives locales

La planification alimentaire est un enjeu majeur pour répondre aux mutations territoriales et réussir les transitions écologiques, sociales et économiques, afin d’assurer le bien-être et la santé de tous. Construire une planification  à la fois sur l’agriculture et l’alimentation est une approche relativement récente mais qui s’affirme pour les collectivités locales et sur laquelle se construit un corpus de méthodes.

Le réseau de Terres en villes et les agences d’urbanisme sont aujourd’hui mobilisés de manière croissante dans des démarches de planification alimentaire. Leur objectif est de construire des approches intégrées et énoncer des solutions de manière transversale. Il est également de mobiliser la diversité des acteurs qui traite à la fois l’espace agricole, les modes de culture et les filières économiques alimentaires pour privilégier les circuits courts et les habitudes alimentaires favorisant la santé des habitants notamment via la commande politique. Il s’agit aussi d’apporter une vraie pédagogie sur l’alimentation et la gastronomie. La planification alimentaire est enfin un cadre privilégié de dialogue et d’alliance entre territoires urbains et territoires ruraux.


La création en octobre 2014 du Projet Alimentaire Territorial par la Loi Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt (LAAF) a donné un puissant élan à la fabrication de politiques territoriales en faveur de l’alimentation : agglomérations et métropoles sont les meilleurs élèves de la classe. Grâce à l’appui du Réseau rural français, le RnPAT, Réseau national des projets alimentaires territoriaux, a mis en réseau les acteurs de projets alimentaires territoriaux (PAT). Terres en villes en est le chef de file, en co-pilotage avec l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA).

Au cours de sa première saison (2015 à 2018), les partenaires fondateurs dont la Fédération nationale des agences d’urbanisme (Fnau), ont favorisé la co-construction et la mise en oeuvre partagée de PAT, grâce à la multiplication des échanges, à la capitalisation des bonnes pratiques, à la production d’outils
méthodologiques et à des préconisations d’amélioration des politiques publiques.

La banque des PAT, les fiches territoires, les fiches expériences et les fiches thématiques, l’ouvrage « Co-construire le Projet Alimentaire Territorial » et ses fiches points de vigilance, ou encore la publication sur l’ingénierie financière des PAT sont quelques exemples d’outils produits pour accompagner les territoires et promouvoir les enjeux d’un système alimentaire durable. Bien entendu, la Fnau et Terres en villes ont « défriché » ensemble la question de la planification et de l’urbanisme alimentaire. Comment l’alimentation
s’inscrit-elle dans l’espace ? Quelles sont ses formes visibles ? Quels équipements et quelles infrastructures sont-ils nécessaires pour organiser les échanges alimentaires à l’échelle locale ? Quelles nouvelles formes bâties devons-nous inventer et comment adapter les formes existantes ? Autant de questions qui demandent de nouvelles connaissances et de nouvelles pratiques. C’est dans cet esprit que s’inscrit cette publication et la poursuite de nos travaux en saison 2 du RnPAT (2018-2021).

Autres publications de la FNAU

  • Traits d’agences n°35 – Lost in transition. Comment re-lier les territoires

    La 40e Rencontre des agences d’urbanisme se tient dans la région Île-de-France les 6, 7 et 8 novembre 2019. Accueillie par L’Institut Paris Region présidé […]

    En savoir plus...
  • Observ’agglo

    La démarche Observ’agglo a été lancée en 2013 avec comme objectif de mutualiser le travail d’observation des principales agglomérations de France. Cela a donné lieu […]

    En savoir plus...
  • Traits d’agences n°34. Le renouveau des gares et de leurs quartiers

    Les quartiers de gare recèlent de multiples enjeux urbanistiques. S’il s’agit de lieux à fort potentiel de développement territorial, il n’est pas rare, pour ne […]

    En savoir plus...