Quartiers prioritaires de la politique de la ville : des mobilités résidentielles aussi fréquentes que dans l’ensemble de Rennes Métropole

Agence d'Urbanisme et de Développement Intercommunal de l'Agglomération Rennaise

Habitat – logement, Sciences humaines

avril 2019

En 2015, les cinq quartiers prioritaires de la politique de la ville de Rennes Métropole hébergent 33 000 habitants, soit près d’un Rennais sur six. Les habitants y sont aussi mobiles que sur l’ensemble de la Métropole et davantage que dans les QPV de l’Hexagone. Ces mouvements se concentrent majoritairement au sein du territoire de Rennes Métropole. Les ménages s’installant dans ces quartiers disposent d’un niveau de vie inférieur à celui des ménages déjà résidents. Inversement, ceux qui quittent ces quartiers prioritaires ont des niveaux de vie plus élevés. Ils s’installent majoritairement dans un environnement moins impacté par les difficultés sociales.

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Tour d’horizon des marchés de l’habitat. Bilan 2016/2017 et premiers chiffres 2018 – Aire urbaine de Rennes

    Depuis 2015, le bassin d’habitat rennais a enregistré un fort rebond des volumes de ventes dans tous les segments de marché, une des conséquences de […]

    En savoir plus...
  • L’écosystème numérique en Ille-et-Vilaine en 2018

    L’écosystème numérique bretillien reste toujours aussi dynamique, avec 880 emplois supplémentaires en 2018. Les entreprises de services numériques (ESN) restent les principales génératrices d’emploi (+ […]

    En savoir plus...
  • Rapport d’activités 2018

    Le rapport d’activités rend compte de l’activité de l’année passée et présente des études réalisées. Le rapport d’activités 2018 a été approuvé à l’Assemblée générale […]

    En savoir plus...