Stratégies énergétiques pour la ville durable

La transition énergétique ne peut plus être un vœu pieux. C’est aujourd’hui une nécessité vitale, une obligation réglementaire… mais aussi une opportunité de renouveau territorial.

Elle opère désormais un processus de modification structurelle des modes de productions et de consommations d’énergie vers des trajectoires progressives de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la consommation d’énergies fossiles à l’horizon 2030 et 2050. Dotées d’un champ de compétences étendu avec les dernières évolutions législatives (lois Maptam, TEPCV, Notre…) et avec la volonté de s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique, les collectivités territoriales interviennent désormais directement sur la transition énergétique. Dans le domaine de l’aménagement du territoire bien sûr, mais aussi avec leurs actions sur les formes urbaines, les politiques d’habitat ou de mobilités. Les collectivités sont aussi garantes des politiques sociales, économiques ou de santé publique ; domaines intrinsèquement liés aux enjeux de transition énergétique. Aussi, on le voit, l’organisation territoriale ne peut plus être dissociée de cette question, depuis les formes urbaines jusqu’aux fonctions urbaines et aux politiques sectorielles. Cela suppose donc un partage de la connaissance et la construction d’une culture commune, pour créer des cadres de référence et d’actions communs.

Ainsi, la transition énergétique offre une formidable opportunité pour les agences d’urbanisme de démontrer leur savoir-faire en matière d’approche territoriale intégrée au travers de démarches et d’outils innovants d’analyse, d’observation, d’aide à la décision, de planification… Autant d’approches destinées à faire émerger progressivement des visions énergétiques stratégiques et opérationnelles au service d’une transition énergétique à l’échelle des territoires.

Ce numéro de Traits d’agences illustre la diversité des travaux des agences et de leurs partenariats pour
accompagner les collectivités territoriales sur leurs stratégies énergétiques locales. Toutes les grandes missions des agences d’urbanisme sont concernées : l’observation (avec la constitution d’indicateurs territoriaux, des analyses croisées des données énergétiques, la question de la précarité), la planification (du SRADDET aux plans locaux, avec une mention pour les Schémas directeurs des énergies), l’animation territoriale (à travers des plateformes, des toiles énergétiques, les filières liées aux énergies renouvelables) ou encore la prospective (scénarios territorialisés de la demande en énergie à différents horizons, les potentiels d’énergies renouvelables…).

Réunissant en leur sein des compétences diversifiées et s’appuyant sur un cadre partenarial destiné à rassembler autour d’elles des expertises plurielles, les agences d’urbanisme inscrivent résolument leurs travaux dans une dimension multi-acteurs, multi-énergies et multi-niveaux destinée à ancrer durablement les territoires dans un nouveau modèle énergétique.

Autres publications de la FNAU

  • Dynamiques territoriales : quelle(s) divergence(s) ?

    En France, les notions de fractures territoriales sont au cœur du débat économique et sociétal. Mais le discours sur le développement des territoires est de […]

    En savoir plus...
  • Construire l’Europe des lieux et des liens

    « La question n’est pas ce qui définit l’Europe mais ce qui fait Europe »   La 38e Rencontre nationale des agences d’urbanisme s’est tenue les 8, […]

    En savoir plus...
  • 4ème journée d’études AFD/FNAU

    LES AUTORITÉS LOCALES DU SUD À L’ÉPREUVE DU NUMÉRIQUE     Dans le cadre du partenariat entre l’AFD et la FNAU, les journées d’études conjointes […]

    En savoir plus...