Le poids économique de la base de défense Rennes-Vannes-Coëtquidan

Agence d'Urbanisme et de Développement Intercommunal de l'Agglomération Rennaise

Administration publique, Économie, Emploi – formation – éducation

janvier 2020

La base de défense de Rennes-Vannes-Coëtquidan emploie directement 9 240 militaires et civils avec une perspective à court terme de plus de 10 300 personnels. Elle s’articule désormais autour de 5 pôles d’activités principaux situés à St-Aubin-du-Cormier, à Bruz, dans le pôle urbain Rennes / St-Jacques-de-la-Lande / Cesson-Sévigné, à Coëtquidan et à Vannes-Meucon.
Son impact économique est important : elle consacre 123 millions d’euros de dépenses annuelles en fonctionnement et investissement (hors masses salariales) pour le soutien de ses implantations. Plus du quart est capté par les entreprises d’Ille-et-Vilaine et Morbihan. D’ailleurs, plus de 430 sociétés de ces deux départements sont fournisseurs du Ministère des Armées.
Du point de vue des spécificités territoriales de la présence du Ministère des Armées en Ille-et-Vilaine et Morbihan, deux excellences émergent : celle en cybersécurité, autour des activités de la DGA-Mi à Bruz et des spécialisations guerre électronique et transmissions à St-Jacques et Rennes, celle en formation supérieure avec les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan et l’école des transmissions à Cesson-Sévigné.

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Mieux connaître les copropriétés privées de Rennes Métropole

    Ce nouveau dispositif de connaissance du parc privé d’appartements en copropriétés, co-financé par l’Anah et Rennes Métropole, vise à aider à mieux cibler les interventions […]

    En savoir plus...
  • Modélisation, transition et planification énergétiques : quelle lecture des enjeux à échelles fines ?

    La question de l’énergie est de plus en plus prégnante à l’échelle des territoires. Rennes Métropole, l’Audiar et des bureaux d’étude spécialisés ont travaillé sur […]

    En savoir plus...
  • L’écosystème construire et accueillir : Principaux éléments de diagnostic

    L’écosystème « Construire et Accueillir » compte plus de 50 000 emplois salariés et 31 000 établissements en 2018, et c’est l’un des plus importants de l’Ille-et-Vilaine. […]

    En savoir plus...