Le poids économique de la base de défense Rennes-Vannes-Coëtquidan

Agence d'urbanisme de Rennes

Administration publique, Économie, Emploi – formation – éducation

janvier 2020

La base de défense de Rennes-Vannes-Coëtquidan emploie directement 9 240 militaires et civils avec une perspective à court terme de plus de 10 300 personnels. Elle s’articule désormais autour de 5 pôles d’activités principaux situés à St-Aubin-du-Cormier, à Bruz, dans le pôle urbain Rennes / St-Jacques-de-la-Lande / Cesson-Sévigné, à Coëtquidan et à Vannes-Meucon.
Son impact économique est important : elle consacre 123 millions d’euros de dépenses annuelles en fonctionnement et investissement (hors masses salariales) pour le soutien de ses implantations. Plus du quart est capté par les entreprises d’Ille-et-Vilaine et Morbihan. D’ailleurs, plus de 430 sociétés de ces deux départements sont fournisseurs du Ministère des Armées.
Du point de vue des spécificités territoriales de la présence du Ministère des Armées en Ille-et-Vilaine et Morbihan, deux excellences émergent : celle en cybersécurité, autour des activités de la DGA-Mi à Bruz et des spécialisations guerre électronique et transmissions à St-Jacques et Rennes, celle en formation supérieure avec les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan et l’école des transmissions à Cesson-Sévigné.

Année de parution : 2019

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Dynamiques démographiques dans le Pays de Rennes. Évolutions récentes et projections.

    Depuis maintenant plusieurs décennies, la croissance démographique du Pays de Rennes ne faiblit pas. À horizon 2040, d’après le scénario central, le Pays de Rennes […]

    En savoir plus...
  • Étude de valorisation touristique et culturelle du secteur canal d’Ille-et-Rance – Forêt de Rennes. Diagnostic et mise en perspective.

    Le secteur autour du Canal d’Ille-et-Rance présente des potentialités importantes en termes de loisirs, de promenade et d’accueil de temps forts culturels pour les trois […]

    En savoir plus...
  • Projections démographiques à horizon 2040. Aire d’attraction de Rennes

    À horizon 2040, la Bretagne verrait sa population croître, quel que soit le scénario prospectif envisagé. Si la quasi-totalité des territoires gagnait de la population, […]

    En savoir plus...