Locations meublées de courte durée: quelle réponse publique?

Atelier parisien d'urbanisme

Économie, Habitat – logement, Tourisme – loisirs

juin 2018

Dans le cadre d’une collaboration entre l’Apur et l’École Urbaine de Sciences Po, en lien avec la Ville de Paris, 4 étudiants du Master Governing the Large Metropolis ont comparé comment Barcelone, Berlin, New York et Paris régulent les locations meublées de courte durée, en tenant compte des contextes socio-économiques, immobiliers et touristiques propres à chacune des villes.

Année de parution : 2018

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • « Raymond Queneau », une centralité de la Plaine de l’Ourcq en devenir

    La Plaine de l’Ourcq est identifiée comme un lieu de forte dynamique de mutation urbaine dans la métropole. Ce secteur, caractérisé par la présence du […]

    En savoir plus...
  • Gérer autrement les eaux pluviales : une approche par bassins versants

    Un changement de paradigme dans la gestion de l’eau de pluie est à l’œuvre. Il offre l’opportunité de repenser la place de l’eau dans l’aménagement […]

    En savoir plus...
  • Retrouver une approche urbaine favorable à la santé – Le cas des études d’impact en santé

    Cette note a pour objet un état des lieux des démarches engagées en matière de santé et urbanisme, à partir d’un exemple d’EIS, l’étude des […]

    En savoir plus...