Apur’Café #14 : Une Zone à Faibles Émissions mobilité métropolitaine, des éléments pour comprendre

Atelier parisien d'urbanisme

Circulation, Environnement – paysage, Transports

avril 2021

Avec un bilan de 6 600 décès prématurés et 400 000 personnes qui respirent toujours un air très pollué sur le territoire de la Métropole du Grand Paris, l’amélioration de la qualité de l’air demeure un enjeu sanitaire de prime importance. Le trafic routier, à l’origine de 51% des NOx, de 23% des PM2,5 et de 24% des PM10 dans la Métropole, constitue l’une des principales sources de pollution de l’air.

Face à ce constat, la Ville de Paris, puis la Métropole du Grand Paris, ont choisi de mettre en place une zone à faibles émissions – mobilité (ZFE-m). Dans le cadre de l’appel à projet « Villes respirables en 5 ans », la Métropole du Grand Paris s’est engagée à réaliser des études pour la mise en œuvre d’une zone à faibles émissions à l’échelle métropolitaine afin de diminuer les émissions de polluants liées au trafic routier.

Année de parution : 2021

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Recueil de bonnes pratiques pour la logistique urbaine

    Un benchmark des pratiques innovantes en matière de logistique urbaine est réalisé par l’Apur avec comme ligne de mire de se servir des Jeux de […]

    En savoir plus...
  • L’action du GIE Paris commerces 2017 – 2020Outil de revitalisation des commerces des 3 principaux bailleurs sociaux parisiens

    L’étude revient sur 3 ans d’activité du GIE Paris Commerces, outil de revitalisation commerciale créé en 2017 par les 3 principaux bailleurs sociaux parisiens pour […]

    En savoir plus...
  • Apur’Café #23 : Nuit de la solidarité – résultats 2021 à Paris et perspectives 2022

    Cette webconférence a été l’occasion de présenter les résultats de la 4ème édition intervenue dans la nuit du 25 au 26 mars 2021 à Paris : nombre […]

    En savoir plus...