Club Projet urbain et paysage à Lille Métropole

La dernière publication du Club Projet Urbain & Paysage date de 2019. Pourquoi une si longue absence ? Non, la crise du Covid-19 n’aura pas eu raison du club, mais elle aura tout de même bien chamboulé son organisation. Petit retour en arrière sur trois années mouvementées.

En 2020, l’a-urba s’est portée candidate pour accueillir un atelier en mars et inviter les participants à réfléchir sur la recomposition de la rive droite de la Garonne à Bordeaux. Une première réunion à la Fnau en janvier avait permis de bien poser le sujet et déjà, les participants commençaient à réfléchir aux échelles d’interventions, aux informations à demander, aux références et projets similaires qui pourraient les inspirer. Las, le premier confinement a eu raison de l’atelier.

Le Club n’a pas pour autant cessé de vivre, l’organisation de rencontres en visio nous a même permis de partager nos expériences et projets menés en agence lors d’une rencontre passionnante sur la prise en compte de la nature dans le projet urbain.

En 2020, l’ADULM a manifesté son intérêt pour recevoir l’atelier du Club Projet Urbain & Paysage sur le territoire de la métropole Lilloise en 2021. Les conditions sanitaires étant encore trop précaires pour organiser un atelier. De ce fait nous avons convenu avec l’Agence, représentée par Didier Decoupigny (Directeur général), Annabelle Maze (Responsable du service Projet Urbain) et Juliane Schulz (en charge du projet), d’une intervention particulière, en deux temps: une visite in situ en octobre 2021 pour découvrir le territoire de la Deûle, suivi de l’atelier proprement dit en mars 2022, sur le sujet de la Deûle partagée.

La Deûle, rivière canalisée, traverse Lille et la Métropole sur 34 kilomètres. Ce segment de rivière, affluent de la Lys, aux berges tantôt industrielles ou urbaines, tantôt naturelles ou agricoles, s’efface souvent dans le paysage. Elle constitue cependant l’un des maillages du système fluvial qui permettra de connecter le bassin de l’Escaut à la Seine à l’horizon de la réalisation du canal Seine Nord Europe. L’atelier, qui a réuni 24 urbanistes de toute la France a permis de poser un regard nouveau sur la Deûle, d’en révéler certaines potentialités et d’intégrer les contraintes liées à une possible mise à très grand gabarit de la rivière à un horizon encore indéterminé.

Enfin, ces trois années auront été celle du passage de relais entre Frédéric Roustan, animateur du Club depuis 22 ans, Yves Gendron qui l’accompagne depuis 2001, et les nouveaux animateurs, Thomas Boureau, de l’agence de Caen, Vincent Charruau, de l’agence de Dunkerque et JeanChristophe Chadanson, de l’agence de Bordeaux. Ensemble, Frédéric et Yves ont fait vivre et grandir ce Club, construit progressivement la démarche d’atelier qui nous rassemble et pris le temps d’en assurer la pérennité en nous accompagnant dans cette transition. Un grand MERCI à eux !

Autres publications de la FNAU

  • Transformation numérique, un défi sociétal et territorial

    Entré dans nos vies, dans nos sociétés et dans nos territoires depuis quelques décennies à peine, le numérique est devenu une clef indispensable pour faciliter […]

    En savoir plus...
  • Embarquement immédiat pour le changement

    La 43e Rencontre des agences d’urbanisme se tient à Toulouse les 12, 13 et 14 octobre 2022. Accueillie par l’agence d’urbanisme et d’aménagement Toulouse aire […]

    En savoir plus...
  • Agences agiles : Observer, comprendre, s’adapter

    Les agences d’urbanisme sont des outils d’ingénierie souples et agiles, fondés sur le partenariat. Depuis 50 ans, leur gouvernance et leurs missions se sont réinventées […]

    En savoir plus...