De la ville minérale à la ville poreuse : évolution récente des doctrines de gestion de l’eau en milieu urbain

L'Institut Paris Region

Aménagement urbain, Ressources – nuisances, Sciences de la terre

juillet 2021

Eau de pluie et cours d’eau sont aujourd’hui célébrés en ville pour leur potentiel paysager, ludique, d’adaptation au changement climatique et de biodiversité urbaine. Pourtant, la ville moderne héritée de l’hygiénisme a été asséchée, la circulation de l’eau a été accélérée par des réseaux artificiels, et les cours d’eau et l’eau de pluie ont été mis au ban en raison des risques sanitaires qu’on leur attribuait, et des inondations. L’exploration de l’histoire récente des politiques publiques et des aménagements dédiés à l’eau dans l’agglomération parisienne permet de lire ce retour de l’eau en ville et son intégration à des politiques écologiques urbaines.

Année de parution : 2021

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Une expérimentation à Évry-Courcouronnes pour développer l’attractivité de Grand Paris Sud

    L’agglomération de Grand Paris Sud et la ville d’Évry-Courcouronnes ont engagé une démarche novatrice mêlant une approche globale d’amplification de l’attractivité économique du territoire avec […]

    En savoir plus...
  • Déchets plastiques en Île-de-France : une production dispersée et un recyclage insuffisant

    Pour la première fois, un état des lieux des déchets plastiques en Île-de-France, établi par l’Observatoire régional des déchets d’Île-de-France (ORDIF), donne à voir l’ampleur […]

    En savoir plus...
  • Taux de recyclage francilien : une grande marge de progression

    L’Île-de-France affiche des taux de recyclage des déchets ménagers particulièrement bas, qui pèsent sur les ambitions du territoire concernant l’économie circulaire. La tradition séculaire d’incinération […]

    En savoir plus...