Les limites planétaires, une nouvelle boussole pour l’habitabilité de la terre


mai 2024

L’Anthropocène oblige à redéfinir le contrat environnemental et social qui nous lie. Comment continuer à croître dans un monde fini ? La question interroge le sens de ce que l’on appelle « développement », qui repose sur l’abondance des ressources et la prospérité matérielle. Depuis une cinquantaine d’années, le défi majeur est la recherche d’un compromis entre la préservation des ressources finies de la planète et un développement humain « équitable et juste », qui puisse faire l’objet d’engagements au niveau international, mais aussi guider l’action locale.

Le concept des limites planétaires, défini en 2009 par un groupe de scientifiques sous l’autorité de Johan Rockström, véhicule un message clair : on ne peut plus continuer à vivre comme nous le faisons aujourd’hui. Neuf limites géophysiques (changement climatique, érosion de la biodiversité, appauvrissement de la couche d’ozone, perturbation du cycle de l’eau douce…) ont été identifiées comme cadre qui assure un espace d’habitabilité sûr et juste pour l’humanité, au-delà duquel l’équilibre terrestre est menacé. Neuf limites – dont six déjà dépassées – comme autant de garde-fous à stabiliser pour éviter le basculement qui mettrait l’humanité en situation délicate.

Nourri des témoignages de chercheurs et d’acteurs de terrain engagés dans ces réflexions, ce quinzième titre de la collection Points Fnau invite les États, les autorités locales et les entreprises à mettre en œuvre des mesures concrètes pour réduire leur impact sur l’environnement. Le concept des limites planétaires peut-il devenir un cadre méthodologique opératoire au niveau territorial ? Comment peut-elle structurer les politiques territoriales et aider à dépasser les contradictions ? Associées à l’idée d’un développement humain « équitable et juste », les limites planétaires pourraient dessiner de nouvelles politiques d’adaptation des territoires et ainsi contribuer à garantir l’habitabilité de la Terre.

Lien vers le site de Gallimard


Des extraits de l’ouvrage sont disponibles en lecture numérique, ci-dessous

SOMMAIRE

INTRODUCTION. Quelles perspectives de développement dans un monde fini ?

MESURER L’HABITABILITÉ DE LA TERRE

ÉCLAIRER LES POLITIQUES SECTORIELLES

  • L’urgence de la territorialisation du cadre des limites planétaires
  • Décarboner l’aménagement
  • Agir pour la biodiversité par les solutions fondées sur la nature
  • Des limites planétaires aux listes rouges régionales
  • Quelle mise en œuvre de l’objectif européen commun « no net land take » ?
  • La protection et la résilience des sols en Europe
  • La politique de la gestion de l’eau en France
  • Planifier en tenant compte de la ressource en eau : un nouveau défi pour les collectivités locales du Var
  • Gérer la ressource en eau dans le plan local d’urbanisme d’Aix-Marseille-Provence
  • Limitation des aérosols dans l’atmosphère : les collectivités ont-elles un rôle ?
  • L’alliance humain-forêt-climat : les limites d’un mythe amazonien

RENOUVELER LES STRATÉGIES TERRITORIALES

CONSTRUIRE DE NOUVEAUX CADRES DE RÉFÉRENCE

 

Cette publication a bénéficié du soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, de Ministère de la Transition Ecologique et de la Transition des territoires, et de l’AFD.

 

Année de parution : 2024

Autres publications de la FNAU

  • Rapport d’activité de la Fnau 2023

    En savoir plus...
  • Actes de la 44e rencontre des agences

    Du 15 au 17 novembre 2023, la 44e Rencontre nationale des agences d’urbanisme s’est tenue à Clermont-Ferrand, sous la houlette de l’agence d’urbanisme Clermont Massif […]

    En savoir plus...
  • Accélérer la transformation du parc de logements existant

    La rénovation énergétique du parc de logements français est cruciale pour le transformer en un habitat décarboné, adapté au changement climatique et abordable. Ce processus […]

    En savoir plus...