Logement étudiant : observer pour décider

« Étudiants dormant dans leur voiture en septembre, devant s’appuyer sur la solidarité de leurs pairs pour être hébergés les premières semaines de la rentrée, mettant plus d’un mois à trouver un studio très cher… », nous avons l’habitude de lire ces histoires dans les journaux au moment de la rentrée universitaire.

Derrière ces titres, ce sont des réalités territoriales très diversifiées dépendantes de contextes plus globaux, de l’impact de la massification de l’enseignement supérieur et du babyboom des années 2000. Face à ces constats, le réseau des Observatoires Territoriaux du Logement des étudiants (OTLE) s’est créé pour éclairer et objectiver le besoin de loger les étudiants dans des villes où l’enseignement supérieur se diversifie et où l’afflux d’étudiants est en progression constante depuis une dizaine d’années. Les plans 40 000, puis 60 000 logements pour étudiants avaient besoin d’être territorialisés pour s’adapter aux enjeux locaux et identifier et quantifier les besoins des collectivités.

Ce réseau, qui compte aujourd’hui 35 dispositifs d’observation, a pour but d’éclairer les stratégies des acteurs et les politiques publiques. Ces dispositifs d’observation pluri-partenariaux en fonction des enjeux et de leur gouvernance ont des formes des périmètres variés : échelles intercommunales, départementales, régionales ou multi-inter-communales lorsque l’enseignement supérieur est multisite. Ils mobilisent collectivités, établissements, et services de l’État, Crous et acteurs du logement, et les agences d’urbanisme qui en assurent souvent la coordination et la production technique. En 2018, 25 territoires s’étaient manifestés pour construire un observatoire et être labelisés comme OTLE. Depuis, chaque année, de nouveaux territoires ont rejoint le réseau.

Cette publication a pour objet de montrer la diversité des enjeux, des stratégies et des positionnements des collectivités et des établissements, face à l’enjeu du logement des étudiants sur leur territoire. Elle met en avant les attentes et besoins de ce public, la planification territoriale du logement étudiant, les dispositifs pour mieux accompagner les étudiants, mais également les jeunes actifs.

Année de parution : 2023

Autres publications de la FNAU

  • Les limites planétaires, une nouvelle boussole pour l’habitabilité de la terre

    L’Anthropocène oblige à redéfinir le contrat environnemental et social qui nous lie. Comment continuer à croître dans un monde fini ? La question interroge le sens […]

    En savoir plus...
  • Rapport d’activité de la Fnau 2023

    En savoir plus...
  • Actes de la 44e rencontre des agences

    Du 15 au 17 novembre 2023, la 44e Rencontre nationale des agences d’urbanisme s’est tenue à Clermont-Ferrand, sous la houlette de l’agence d’urbanisme Clermont Massif […]

    En savoir plus...