MARSEILLE PLAGE, UN LITTORAL URBAIN DES POSSIBLES

De l’Estaque à Callelongue, la façade balnéaire de Marseille s’étire sur une longue bande littorale hétérogène en termes de substrat, d’aménagement, d’usages et de pratiques. Cet espace côtier, entre mer et ville, est plus que jamais sollicité ces dernières années, notamment en raison de l’engouement touristique qui va grandissant et qui rappelle à la ville son caractère balnéaire.

Evènements, baignades, activités sportives et culturelles dessinent de nouvelles relations entre la ville dense et son littoral. De nouveaux lieux de baignade « informels » apparaissent à côté des anciens bains de mer et des grandes plages publiques dans un contexte de massification de la fréquentation. A l’heure de l’expérience éphémère et de l’urbanisme tactique, comment accompagner ce désir des Marseillais et des visiteurs de profiter de cet atout incomparable que constitue un littoral balnéaire urbain, désir qui ne doit pas cependant opposer aménités et préservations ?
consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • PANORAMA ARCHITECTURAL MARSEILLE

    Dans un contexte d’évolution urbaine et d’adaptation du bâti ancien aux enjeux (sobriété énergétique, amélioration du confort thermique, adaptation au changement climatique), il est essentiel […]

    En savoir plus...
  • Les toits, L’avenir des villes a du potentiel

    REGARDS N°117 – TERRITOIRELa ville de demain est déjà là, sous nos yeux et nous sommes aujourd’hui face à de nombreuses injonctions contradictoires auxquelles nous […]

    En savoir plus...
  • Tiers-lieux, accélérateurs des transitions

    Avec une croissance historique de leur nombre en France ces trois dernières années, les « tiers-lieux » s’affirment comme des objets urbains à part entière. […]

    En savoir plus...