Parc des Hauteurs. Portrait de la biodiversité

L'Institut Paris Region

Aménagement urbain, Environnement – paysage

janvier 2022

Dans le cadre d’une convention d’étude triennale 2019-2021, L’Institut Paris Region accompagne le territoire d’Est Ensemble Grand Paris et ses partenaires (Région, villes de Paris, Rosny-sous-Bois et de Fontenay-sous-Bois, Métropole du Grand Paris, département de la SeineSaint-Denis) pour la définition et la mise en œuvre du projet stratégique du Parc des Hauteurs. L’une des missions confiées à L’Institut en 2020 était la réalisation d’un portrait de la biodiversité du Parc des Hauteurs. Ce portrait a été réalisé par l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France, département Biodiversité de L’Institut, avec l’appui du département Urbanisme aménagement et territoires.

Il est une synthèse des connaissances publiques, disponibles et mobilisables au niveau régional et national, concernant la biodiversité d’un territoire donné. Cette synthèse a notamment été réalisée dans le cadre des « Atlas de la biodiversité communale » (ABC) mais peut s’appliquer à différentes échelles. Dans le cadre de cette étude, les données issues des bases régionales Cettia de l’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France et Flora du Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP) ont été rassemblées. La trame verte et bleue (TVB) est abordée à travers les données du schéma régional de cohérence écologique (SRCE) et des études locales sur la trame verte et bleue du département de Seine-Saint-Denis, d’Est Ensemble et de la ville de Paris.

Il en ressort que le territoire du projet de Parc des Hauteurs est riche d’une diversité floristique et faunistique qu’il convient de préserver et de développer, tout en répondant aux besoins sociaux et économiques d’une population jeune, en croissance et fortement carencée en espaces verts. D’anciennes carrières et terrains militaires, fermés au public depuis plusieurs décennies et embroussaillés, ont un fort intérêt écologique. Ils ont aussi un grand intérêt social en tant qu’espaces de loisirs et d’accès à la nature pour les habitants du territoire. Comme le montre les travaux autour du projet de Parc des Hauteurs, ces lieux ont aussi un fort potentiel paysager et éducatif à mettre en valeur ; ils peuvent également contribuer à recoudre le territoire par des liaisons entre et au travers des parcs, à la fois pour les humains et pour la faune.

Année de parution : 2022

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Quels leviers activer pour accélérer la transition bas-carbone de l’Ile-de-France ?

    Comment accélérer la baisse des émissions de gaz à effet de serre de l’Île-de-France d’ici 2030, de manière soutenable et tout en renforçant notre sécurité […]

    En savoir plus...
  • Plates-formes de compostage franciliennes : 432 000 t de déchets valorisées en 2020

    L’ORDIF met en ligne les dernières données sur les plates-formes de compostage franciliennes (hors boues et OMR exclusivement). Si les 41 sites franciliens référencés sont principalement dédiés […]

    En savoir plus...
  • Aux arbres, jeunes et moins jeunes

    Le nouveau livret 2022 “Aux arbres, jeunes et moins jeunes !” présente des animations clé en main pour les amis de la nature. Dans ce tome, […]

    En savoir plus...