Plates-formes de compostage franciliennes : 432 000 t de déchets valorisées en 2020

L'Institut Paris Region

Ressources – nuisances

mai 2022

L’ORDIF met en ligne les dernières données sur les plates-formes de compostage franciliennes (hors boues et OMR exclusivement).
Si les 41 sites franciliens référencés sont principalement dédiés aux déchets verts, un développement récent des sites de plus petite taille, en zone centrale, et dédiés aux déchets alimentaires, s’amorce. Les capacités autorisées régionales évoluent cependant peu, avec 717 000 tonnes en 2020.
Ces centres sont des outils de gestion des déchets pour tous les acteurs : les ménages, les services techniques des collectivités, mais également les artisans qui y trouvent ici un exutoire fixe au traitement de leurs déchets végétaux.
Ils permettent entre autre le retour au sol de la matière organique des déchets verts et autres biodéchets alimentaires, à hauteur de 432 000 t pour l’année 2020.
L’ensemble des données de cette année est ici présenté sous la forme d’une fiche synthétique. Vous y retrouverez les chiffres clés, le tableau descriptif de chaque site, les évolutions des tonnages traités, les ouvertures/fermetures de sites, les capacités autorisées et le synoptique général de ces installations. En lien également, une carte interactive des plates-formes de compostage (hors boues et OMR) franciliennes, offrant jusqu’à une vue aérienne de chaque site.
Depuis 2014, l’ORDIF, département Déchets de L’Institut Paris Region, observe tous les deux ans, plus de 630 installations franciliennes accueillant des déchets de tous types.  L’enquête sur les données 2020 est arrivée à son terme et les restitutions sont publiées au fur et à mesure. L’ORDIF remercie les exploitants pour leur participation essentielle à cette observation collaborative !

Année de parution : 2022

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • L’attractivité des campus se joue (aussi) dans l’espace public

    Le dynamisme et le rayonnement d’un campus reposent sur l’expérience vécue au quotidien par ses usagers, qu’ils soient chercheurs, étudiants, habitants ou salariés. L’animation des […]

    En savoir plus...
  • Quel potentiel de renaturation en Île-de-France ?

    L’Agence régionale de la biodiversité en Île-de-France (ARB ÎDF) a développé une méthode inédite permettant aux collectivités d’identifier les zones urbaines à fort potentiel de […]

    En savoir plus...
  • Le quartier durable, une réinterprétation de la cité-jardin ?

    De nombreux quartiers durables se sont construits en Île-de-France depuis une dizaine d’années. Ces projets exemplaires, souvent perçus comme des modèles de quartier idéal, offrent […]

    En savoir plus...