QSN # 134 – De la réglementation lumineuse à la trame noire

L’Homme est un animal diurne. De ce fait, il a dû développer la lumière artificielle afin de poursuivre ses activités la nuit tombée. Cet éclairage artificiel n’est toutefois pas sans conséquences, d’autant plus lorsqu’il est employé de manière excessive, générant ainsi une pollution lumineuse.
Aujourd’hui, 99 % de la population européenne est touchée par cette pollution lumineuse. Chaque année, la lumière artificielle dans le monde augmente de 2 % environ selon Kyba et al. et ce, tant en termes de quantité de lumière émise dans l’environnement que de surfaces éclairées. Cette pollution lumineuse a des impacts forts sur la faune et la flore nocturnes. Ainsi, ces dernières années, une réglementation a été mise en place dans une perspective de prévention, de réduction et de limitation de ces nuisances lumineuses.

Année de parution : 2022

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Programme alimentaire territorial (PAT) – Alim’tours : 4 vidéos pour comprendre le système agri-alimentaire métropolitain caennais

    Le projet alimentaire territorial de Caen Normandie Métropole co-animé par le Pôle métropolitain, l’Aucame et la Chambre d’agriculture du Calvados, a organisé en mai et […]

    En savoir plus...
  • Les ateliers prospectifs du ZAN – 2040 : odyssée de la consommation d’espace

    Comment aménager dans un contexte de zéro artificialisation ? Afin de répondre à cette vaste question, la DDTM du Calvados, les SCoT Ter’Bessin, Caen-Métropole et Pays de […]

    En savoir plus...
  • Flash’ # 35 – Le Schéma régional de cohérence logistique

    La logistique est définie par l’Association française de la logistique (AFILOG) comme « l’art et la manière de mettre à disposition un produit donné au […]

    En savoir plus...