Transition énergétique et énergies renouvelables : vers plus de coopérations et transactions entre territoires de l’aire métropolitaine ?

Agence d'urbanisme de l'aire métropolitaine lyonnaise

Collectivités territoriales, énergie

septembre 2021

Parce que les territoires urbains et ruraux de l’aire métropolitaine Lyon – Saint-Etienne sont interconnectés et interdépendants, et parce que leurs ressources naturelles doivent être considérées comme des communs partagés, gérés et préservés collectivement, la transition énergétique de l’Amelyse ne pourra s’accélérer pour atteindre les objectifs de « neutralité carbone » qu’à travers l’instauration de coopérations ou de « transactions réciproques » entre ses territoires.

 

Fort de ce constat, l’inter-Scot a confié aux Agences d’urbanisme le soin de mener une étude exploratoire permettant de donner à voir les enjeux de coopérations en matière de production d’énergie renouvelable, en s’inspirant notamment des expérimentations réalisées localement ou sur d’autres territoires en France.

Année de parution : 2021

consulter en ligne

Autres publications de l'agence

  • Atlas des politiques sociales et médico-sociales : édition 2020

    L’édition 2020 de l’atlas des politiques sociales et médico-sociales s’inscrit dans le prolongement de l’édition 2018. Elle présente un ensemble d’indicateurs cartographiés couvrant les différentes […]

    En savoir plus...
  • Portraits économiques de territoire (conférences territoriales des maires)

    A la demande de la Métropole de Lyon, l’Opale publie une série de « portraits de territoires » portant sur chacun des arrondissements lyonnais, ainsi […]

    En savoir plus...
  • Points communs la revue d’Urbalyon hors-série n° 1 : Rapport d’activités 2020

    Elaboré dans un nouveau format, le rapport d’activité s’inscrit dans la filiation de la nouvelle revue Points communs de l’Agence et est traité comme un […]

    En savoir plus...