44e rencontre – No cultures, no futures

NO CULTURES, NO FUTURES

Pas de réorientation écologique sans recomposition culturelle des territoires

Découvrez le programme et inscrivez-vous

Du déni, nous passons au vertige. Du refus de voir le monde s’effondrer – avec un climat qui s’emballe, le vivant qui s’étiole, des ressources qui s’épuisent et des inégalités qui se creusent – à la désorientation. Comment, privés de nombreux repères forgés par la modernité, allons-nous réinventer nos manières d’habiter la planète et de faire territoire ? Habiter l’anthropocène passe par une profonde recomposition culturelle, si l’on entend par culture, l’ensemble des représentations et des récits, des codes et des pratiques, des valeurs et des attachements qui lient un collectif humain et ordonnent son rapport aux milieux.

Heureusement cette recomposition est déjà engagée : insuffisante mais perceptible si l’on prête attention à ses signaux faibles. En matière d’agriculture, d’alimentation, de production, d’énergie, d’habitat, de mobilité, d’aménagement et d’urbanisme, d’engagements démocratiques, de relations au vivant, etc. nombreuses sont les initiatives porteuses d’espoir. Du côté des sciences et de l’art, ce sont de nouvelles pensées, de nouveaux savoirs, de nouveaux récits, de nouveaux imaginaires, de nouvelles sensibilités qui sont mises en scène. L’objet de cette 44e rencontre des agences d’urbanisme est de révéler ces réorientations écologiques des territoires et leurs recompositions culturelles. Par le biais de conférences, de débats, de performances, d’expositions, d’explorations, de dégustations et de la danse, c’est à une joyeuse expérience de co-habitation anthropocène au cœur du Massif central que nous vous convions.

Le jeudi 16 novembre, des explorations « enquêtes » seront proposées dans la métropole clermontoise ou ses environs.

Découvrez l’ensemble des ressources concernant les thématiques des explorations «enquêtes».


Astuce ! Réservez et payez un nombre de places aujourd’hui ; vous pourrez, plus tard, inscrire nominativement les congressistes et choisir les moments auxquels ils participeront.