Poster. Typologie des centralités françaises

mai 2021

Projet d’observation des centres villes

Le centre-ville a été, depuis l’apparition du fait urbain, le cœur de l’activité humaine pendant des milliers d’années. Il a connu de nombreuses périodes d’essor mais aussi de déclin au rythme des grands processus historiques économiques, culturels et sociaux. Depuis les années 70, le centre-ville a semblé entrer dans une période de déclin. Victime de l’étalement urbain et du délitement des structures sociales traditionnelles, il s’est fragilisé. Ce phénomène inégal a plus particulièrement touché les petites centralités et les « villes moyennes ». Pourtant, depuis une dizaine d’années, de nouveaux processus sont à l’œuvre. La fin de l’ère des hydrocarbures et l’aspiration de certains groupes sociaux à un modèle de société « post industriel » centré sur des relations de proximité redonnent une pertinence toute nouvelle à cet espace.

De nombreux élus ont pris conscience de ces mutations et orientent désormais leurs choix vers la protection et la redynamisation de leur centre-ville afin d’en faire un atout pour leur commune. C’est également dans ce sens que des programmes nationaux d’aménagement du territoire ont vu le jour, à l’instar d’Action Cœur de ville ou de Petites villes de demain.

Les acteurs publics manquent cependant encore d’outils pour appréhender un espace aussi complexe que le centre-ville. Il n’existe par exemple pas de référentiel national pour servir de base de comparaison entre différentes communes. L’ambition de cet projet d’observation des centres villes est de fournir un outil de comparaison multithématique capable d’aider les acteurs des centres villes dans l’auto-diagnostique de leur centre et faciliter leurs prises de décision.

 

Un projet en réseau, en trois étapes

Ce projet s’inscrit plus largement dans le dispositif d’observation mutualisée des espaces urbains créé depuis 2013 par la Fnau, en partenariat avec France Urbaine et l’Adcf qui mobilise un réseau d’experts très impliqués, issus des agences d’urbanisme et des collectivités territoriales.

Le projet d’observation des centres villes s’inscrit sur un chantier de deux années autour de trois étapes.

  • Etape 1 : Identification des communes françaises exerçant des fonctions de centralité et réalisation d’une typologie. Ce sont les centres villes de ces communes qui seront étudiés dans la suite du projet
  • Etape 2 : Délimitation des contours centres villes des communes retenues
  • Etape 3 : Production d’indicateur statistiques pour établir un portrait de « l’état de santé » des centres villes étudiés

Etape 1. Typologie des centralités françaises

La production de la typologie des centralités françaises résulte de la première étape du projet d’observation des centres villes.

La définition de « l’armature territoriale » française est au cœur des problématiques d’aménagement et de développement des territoires. Toutefois, son identification et sa mesure est complexe et aucune méthodologie unique et partagée n’existe véritablement. Ce travail partenarial a ainsi permis d’identifier 3 136 centralités françaises réparties en cinq grandes familles aux fonctions et au rayonnement différents mais complémentaires, dessinant une géographie possible du maillage territorial français.

Un poster rendant compte de ce travail a été réalisé. La base de données associée est également disponible en Open Data et téléchargeable sur ce site.

 

Année de parution : 2021

Autres publications de la FNAU

  • Poster. Portrait des observatoires territoriaux du logement des étudiants (OTLE)

    Outils d’aide à la décision, les OTLE ont été initiés depuis 2017 pour accompagner les collectivités et les acteurs du logement étudiant et de l’enseignement […]

    En savoir plus...
  • Passeurs de stratégies territoriales

    La Fnau a réalisé en partenariat avec le programme POPSU le dernier numéro de Traits d’agences Nous avons plus que jamais besoin de « passeurs […]

    En savoir plus...
  • Vers l’objectif de zéro artificialisation nette

    Comment atteindre la sobriété foncière ? La trajectoire vers le Zéro Artificialisation Nette (ZAN), issue des engagements pour une Europe efficace dans l’utilisation des ressources, […]

    En savoir plus...