La région grenobloise : un système économique singulier

Grenoble Region urban planning agency mars 2020

Comprendre la formation, la captation et la circulation des richesses entre les territoires est fondamental pour mieux appréhender les enjeux territoriaux de compétitivité mais aussi, de
solidarité et de complémentarité à l’échelle d’une région, d’un bassin économique, d’un ensemble territorial interdépendant.

Ces clés de compréhension constituent une aide à la décision dans le cadre des politiques locales de développement et de stratégies économiques.
Comment se décompose la richesse des territoires de la région grenobloise ? Quels en sont les moteurs économiques ? Quelles sont leurs capacités de résilience ? Quels sont les liens et les complémentarités qui cimentent leur développement… ? C’est pour apporter des réponses à ces questions, alimenter le débat et contribuer à une connaissance partagée du fonctionnement du système économique de la région grenobloise, que l’Agence d’urbanisme a sollicité l’expertise de Magali Talandier, économiste et professeure en aménagement et urbanisme à l’Université Grenoble-Alpes – UMR Pacte.
Pour mener cette étude, en collaboration avec l’Agence, Magali Talandier a exploité plusieurs bases de données socio-économiques mettant en évidence les richesses générées par les territoires, ainsi que les dynamiques d’emploi à l’oeuvre. Elle s’est appuyée sur ses propres méthodologies en matière d’analyse de sphères d’activité, de flux de richesses, de capacités économiques et de résilience.
La présente publication synthétise les principales conclusions de l’étude. Sans préfigurer de solutions, elle propose une première lecture des moteurs du développement économique grenoblois, ses forces, ses faiblesses, ses potentiels d’évolution, en s’attachant à révéler les liens qui unissent les composantes de ce système complexe et les solidarités à conforter pour optimiser son fonctionnement.